La gendarmerie nationale fait partie intégrante des Forces Armées Togolaises. Elle a pour mission de veiller à la sûreté et à la sécurité publique, assurer le maintien de l’ordre, l’exécution des lois, et participer à la défense de la nation. Elle exécute spécialement les missions de police administrative, de police judiciaire et de police militaire dans les conditions fixées par les lois et règlement en vigueur.
Son action s’exerce sur toute l’étendue du territoire nationale, ainsi qu’aux armées.
Elle participe avec des unités de police constituée (FPU) et à titre individuel aux opérations de maintien de la paix sous l’égide des organisations internationales (ONU, UA et CEDEAO).

AUTRES MISSIONS DE LA GENDARMERIE
Recherche du renseignement,
Intervention lors d’événements calamiteux,
Police des débits de boissons,
Police des étrangers,
Police des armes, munitions et explosifs, Police de la chasse
Police des chemins de fers
Police de la navigation aérienne,
Police des spectacles et lieux publics
Police de la pêche,
Police sanitaire et protection des animaux,
Police des récoltes et des forêts,
La gendarmerie comme les autres armées participe aux opérations de maintien de la paix.

La Gendarmerie Nationale Togolaise est née des cendres de la colonisation et tire ses origines de la Gendarmerie Française, et dont les dates clés sont les suivantes:

02 février 1915 : « Garde indigène »,
28 juin 1925 : « Compagnie de milice indigène »,
26 avril 1930 au 15 août 1933 : « Service de police Urbaine et rurale »,
Août 1961 : Décret n°61-72 du 22 août 1961 : « Garde togolaise »,
Janvier 1963 : Intégration dans l’armée nationale togolaise. Création de la gendarmerie mobile et de la gendarmerie territoriale,
Août 1965 : Fusion de la gendarmerie mobile et de la gendarmerie territoriale en « gendarmerie nationale togolaise »,
Octobre 1995 : Réorganisation de la Gendarmerie Nationale,
Janvier 2008 : Réorganisation de la Gendarmerie Nationale,
Janvier 2016 : Réorganisation de la Gendarmerie Nationale.

La Gendarmerie Nationale Togolaise comprend
La direction générale
Les structures centrales
Les structures régionales.

LA DIRECTION GENERALE DE LA GENDARMERIE
Le Cabinet
L’Inspection Générale de la Gendarmerie
La Direction des Opérations et de l’Emploi
La Direction du Personnel et de la Formation
La Direction de l’Administration des Finances et du Soutien

STRUCTURES CENTRALES
La Garde Républicaine,
Le Commandement des Ecoles de GN,
Le Groupement de Sécurité et d’Intervention de la GN,
Le Groupement de Gendarmerie Maritime,
Le Groupement de Gendarmerie de Transport Aérien,
Le Service Central d’Investigations Criminelles,
Le Groupement de Gendarmerie Prévôtale,
L’Etablissement Central d’Administration et de Soutien.

LES STRUCTURES REGIONALES

La Région de Gendarmerie,
Le Groupement de Gendarmerie Territoriale,
Le Groupement de Gendarmerie Mobile,
La Section de Recherches,
Le Groupe Régional de Sécurité et d’Intervention,
L’Escadron Blindé de Gendarmerie Mobile,
Le Centre Régional de Soutien de la Gendarmerie.