Cérémonie de fin de stage pour le 4e cours d’état-major de Pya

Cérémonie de fin de stage pour le 4e cours d’état-major de Pya

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Le Chef d’état-major général des Forces Armées Togolaises, le Général de Brigade aérienne DJATO Tassounti a présidé ce vendredi 30 décembre 2022, la cérémonie de fin de stage de la quatrième promotion du Cours d’état-major de Pya. Cette cérémonie présidée par le Chef d’état-major général des FAT, a été couplée du baptême de la promotion en présence des autorités militaires du quatrième secteur et de plusieurs autorités civiles de la Préfecture de la Kozah.

Vingt-huit (28) stagiaires dont quatre (04) personnels féminins du quatrième cours d’état-major de Pya ont reçu, ce vendredi 30 décembre 2022 à Pya dans la préfecture de la Kozah, leurs diplômes de fin de stage de même que l’insigne de l’état-major général, couronnant ainsi, huit mois du cours d’état-major. La cérémonie qui s’est déroulée devant plusieurs autorités civiles et militaires a connu la présence du Colonel BAKALI Badibawou, Préfet de la Kozah.

Les officiels ayant pris part à la Cérémonie


Au cours de la cérémonie, cette quatrième promotion du cours d’état-major a été baptisée par le Général de Brigade aérienne DJATO Tassounti, promotion « REFONDATION » en hommage à la vision du Président de la République Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBÉ, Chef des Armées. En effet, la réfondation des forces de l’ordre et de sécurité est une initiative du Chef des Armées par laquelle, il entend redynamiser l’appareil militaire en la dotant de moyens et d’équipements plus adaptés en vue de le rendre plus moderne et efficace face aux nouveaux enjeux sécuritaires et géostratégiques de l’heure. Ainsi, cette nouvelle promotion qui vient de terminer sa formation vient à point nommé renforcer les effectifs d’officiers dotés d’aptitude à tenir toutes les tâches dans le fonctionnement d’un état major tactique dans un context sécuritaire marqué par la menace terroriste grandissante dans la région nord de notre pays.

Le CEMG-FAT félicitant le major de la promotion REFONDATION


A l’entâme de son discours, le Lieutenant-Colonel PATAKI Abiyo, Directeur de stage, s’est réjoui des enseignements assimilés par ses stagiaires, lesquels, il a ensuite félicité pour leur souci permanent de recherche de l’excellence par la proactivité et leur sens aigüe de l’organisation.
Pour leur part, les stagiaires ont exprimé leur gratitude au haut commandement grâce à qui, le déroulement de ce stage a été rendu possible. « Cette formation vient à point nommé, nous permettre d’apporter notre contribution à la réalisation d’un Togo assaini » ont-ils déclaré, à travers leur major de promotion, le Capitaine TAKPAYO Akla.
Dans son discours de circonstance, le Chef d’état-major général des FAT a rendu un vibrant hommage au chef de l’Etat, pour son leadership éclairé dans la préservation des acquis sécuritaires ainsi que ses efforts dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent au Togo. « Grâce à l’investissement constant du Chef des Armées, notre capacité militaire ne cesse de croître. Sa vision pour la défense inclut la protection du militaire, son bien-être et celui de sa famille, le maintien à un haut niveau du moral du soldat […] en témoignent les récentes mesures prises pour nous permettre de mieux faire face à l’inflation » s’est-il réjoui en conviant, à cet effet, les officiers de la promotion « REFONDATION » à mettre en application, les valeurs et leçons acquises durant leur stage.

Le Général de Brigade aérienne DJATO Tassounti remettant le diplôme d’état-major au major de promotion


« Ces officiers qui ont reçu leurs insignes d’état-major seront appelés à être la plume des chefs militaires à différents niveaux de décision » a-t-il ajouté faisant allusion aux fonctions d’officier-redacteur qui incombe dorénavant aux récipiendaires avant de déclarer clos ce 4e cours d’état-major de Pya.
Débuté le 26 mai 2022, le quatrième cours d’état-major de Pya, a permis de donner aux officiers de la promotion « REFONDATION », un enseignement de base, leur permettant d’intégrer un état-major interarmées et d’accéder à court terme, à l’enseignement militaire supérieur de deuxième niveau. Dans cette perspective cinq modules ont été dispensés aux officiers stagiaires pendant ces huit (08) mois de stage, à savoir: le cours des futurs commandants d’unité réduit, les techniques et méthodes de travail en état-major, les techniques et méthodes opérationnelles, les formations et entraînements ainsi que plusieurs conférences.

Au-delà de ces modules sus-énumérés, un stage d’immersion dans l’opération Koundjoaré a également permis aux stagiaires de se mettre en situation réelle de conduite d’une opération.