Changement à la tête du régiment blindé de reconnaissance et d’appui (rbra)

Changement à la tête du régiment blindé de reconnaissance et d’appui (rbra)

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Le Lieutenant-colonel PALABI Palakiyéme prend le commandement du Régiment Blindé de Reconnaissance et d’Appui en remplacement du Colonel YODI Kpatcha. La cérémonie de passation de commandement s’est déroulée le mardi 01 février 2022 à la place d’armes dudit régiment à Lomé. C’est le Colonel KOLEMAGAH Kassawa, chef d’état-major de l’armée de terre qui a présidé la cérémonie en présence de plusieurs autorités militaires, paramilitaires et de quelques invités dans le strict respect des mesures barrières dictées par le gouvernement.

Le lieutenant-colonel PALABI Palakiyéme nouveau chef corps du Rbra

« Officiers, sous-officiers, militaires de rang, de part le Président de la République, Chef des Armées, vous reconnaîtrez désormais pour votre chef le Lieutenant-colonel PALABI Palakiyéme, ici présent et vous lui obéirez en tout ce qu’il vous commandera, pour le bien du service, l’exécution des règlements militaires, l’observation des lois et le succès des armes du Togo ». C’est par ces mots que le Colonel KOLEMAGAH Kassawa, a remis le drapeau, symbole de commandement au nouveau chef corps du RBRA. Nommé le 21 janvier 2022 par arrêté du ministre des armées, le Lieutenant-colonel PALABI Palakiyéme prend désormais les rênes du Régiment Blindé de Reconnaissance et d’Appui.

Le CEMAT avec les chefs de corps sortant et entrant

A l’issue de la remise du drapeau, la signature des procès –verbaux a eu lieu au poste de commandement dudit régiment entre le chef de corps entrant et le chef de corps sortant en présence du chef d’état-major de l’armée de terre.

Ayant reçu des mains du chef d’état-major de l’armée de terre, la fiche du commandement, le Lieutenant-colonel PALABI Palakiyéme, chef de corps du RBRA, a témoigné sa reconnaissance au chef de l’Etat, Son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE pour la confiance placée en sa modeste personne en lui confiant cette noble responsabilité. Il s’engage à apporter sa contribution pour relever les défis de l’heure qui s’imposent aux forces armées togolaises tels que la sécurité, la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent. Il a invité tout le personnel du RBRA à travailler avec abnégation et professionnalisme afin de hisser haut le flambeau des blindés, maillon clé de l’ossature de l’armée de terre.

Vue partielle des officiels

 Le chef de corps sortant, le colonel YODI Kpatcha, a, quant à lui, souhaité bon vent à son successeur dans sa nouvelle tâche et s’engage à se mettre entièrement à sa disposition pour lui apporter les conseils et les appuis dont il a besoin pour la réussite de sa mission.

Autorités traditionnelles et civiles

Dans son mot de circonstance, le chef d’état-major de l’armée de terre, le Colonel KOLEMAGAH Kassawa a d’abord exhorté les hommes et les femmes à obéir aux ordres de leur chef afin de mener à bien leurs missions. Ensuite il a témoigné sa gratitude au chef de l’Etat, son excellence Faure Essozimna GNASSINGBE, chef des armées, pour sa vision éclairée de refonder l’outil de défense et de le rendre opérationnel afin de répondre aux défis de l’heure que sont le terrorisme, le djihadisme le l’extrémisme violent.