Passation de commandement à la tête de la direction générale de la gendarmerie nationale

Passation de commandement à la tête de la direction générale de la gendarmerie nationale

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Dans le respect strict des mesures barrières liées à la pandémie de la covid-19, la cérémonie de passation de commandement entre le nouveau directeur général de la gendarmerie nationale, le colonel AMANA Kodjo et le directeur général de la gendarmerie nationale sortant, le colonel MASSINA Yotrofei a eu lieu le jeudi 16 septembre 2021 à 9heures 30 minutes à la place d’armes de l’état-major général des forces armées togolaises. Elle a été présidée par le chef d’état major général des forces armées togolaises, le Général de brigade MAGANAWE Dadja en présence du Général de brigade ADJITOWOU Komlan, inspecteur général des forces armées togolaises, des chefs d’états-majors d’armées, du directeur général de la police nationale, directeurs centraux et des services interarmées.

Nommé par décret numéro 2021-095/PR du 13 septembre 2021 à la tête de la gendarmerie nationale, le colonel AMANA Kodjo s’est vu remettre le drapeau, symbole de commandement par le chef d’état-major général des FAT, le Général de brigade MAGANAWE Dadja.

Remise de drapeau au nouveau directeur général de gendarmerie nationale par le chef d’état-major général des FAT

Le nouveau directeur général de la gendarmerie nationale est le quinzième (15ème) directeur à la tété de la gendarmerie nationale. Officier de gendarmerie, formé à l’école spéciale militaire de Saint-Cyr en France de 1989 à 1992 et diplômé en 1993 du cours supérieur des officiers de gendarmerie à Melun en France, le colonel AMANA Kodjo s’est toujours distingué par sa rigueur et son professionnalisme hors normes. Officier polyvalent à multiples casquettes, il a suivi différents stages inhérents à ses grades. Il sera diplômé d’état-major en 2007 de l’école des officiers de la gendarmerie nationale de Moramanga à Madagascar ; breveté d’études militaires supérieures (BEMS) de l’école de guerre de Paris en 2013. Il est également nanti d’un master en sciences historiques, philosophiques et religieuses obtenu à l’école pratique des hautes études en France ainsi que d’une licence en histoire obtenu à l’université Paris I Sorbonne.

Signature et échange des procès-verbaux

Avant sa nomination comme directeur général de la gendarmerie nationale, il a occupé les fonctions successives de commandant de la deuxième région de gendarmerie d’octobre 2014 à décembre 2016, commandant de la première région de gendarmerie de décembre 2016 à septembre 2021.

Il a également occupé les fonctions de commandant de la force sécurité élection présidentielle 2020 et de commandant de la force spéciale anti pandémie covid-19 d’avril 2020 à janvier 2021.