Cérémonie d’hommage aux martyrs du 23 septembre

Cérémonie d’hommage aux martyrs du 23 septembre

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Le peuple togolais a commémoré, le jeudi 23 septembre 2021, le 35ème anniversaire de l’agression terroriste de 1986. Les manifestations marquant cet anniversaire se sont déroulées sur toute l’étendue du territoire nationale dans les chefs-lieux de région notamment dans les secteurs militaires. A Lomé, l’évènement a été marqué par une cérémonie de dépôt de gerbes par le ministre de la sécurité et de la protection civile, le Général de brigade YARK Damehame, représentant le Chef de l’Etat, Chef des Armées, Son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE. Etaient également présent à cette commémoration les membres du gouvernement et les autorités militaires.

En effet, il y’a exactement trente-cinq ans (35 ans) que notre Patrie, le Togo, faisait face à une agression terroriste d’une rare violence minutieusement préparée et orchestrée par un commando lourdement armé dont le seul et unique but était de déstabiliser le pays. 

Le ministre de la sécurité et de la protection civile, le Général YARK Damehame, président la cérémonie.

La détermination inébranlable et le patriotisme des filles et fils, unis et mobilisés derrière les Forces Armées Togolaises et prêts au sacrifice suprême pour sauver la paix ; a pris le dessus sur l’action de ces agresseurs. Grâce à la clairvoyance du commandement, l’armée a réussi à mettre en déroute ces assaillants mais au prix de grands sacrifices notamment des pertes en vies humaines.

C’est pour célébrer cette œuvre de bravoure accomplie en cette date tragique et aussi saluer la mémoire des illustres martyrs que les Togolais, dans un élan de spontanéité, se sont rassemblés au mémorial des martyrs.

Une gerbe de fleurs a été déposée à 07 heures 30’ minutes sur la stèle des martyrs érigée en leurs honneurs, par le Général de brigade YARK Damehame, Ministre de la sécurité et de la protection civile, représentant le Président de la République, Chef des Armées, Son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE. A l’issue une sonnerie au mort et l’exécution de l’hymne nationale togolaise par la musique du Régiment Commando de la Garde Présidentielle (RCGP) ont clôturé la célébration de cet anniversaire de l’agression terroriste du 23 septembre.