Célébration de la journée du 08 mars au sein des Forces Armées Togolaises

Célébration de la journée du 08 mars au sein des Forces Armées Togolaises

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

La journée internationale des droits des femmes a été célébrée au sein des Forces Armées Togolaises ce lundi 08 mars. Placée sous le thème « Leadership féminin : pour un futur égalitaire dans le monde de la covid-19 », elle a été présidée par le ministre des armées, madame Essossimna Marguérite GNAKADE. Étaient présents, le médecin-commandant KENOU Adjovi, point focal genre des FAT,  madame Jeanine AGOUNKE, présidente du réseau paix et sécurité des femmes de l’espace CEDEAO, branche TOGO, des représentants des chefs d’état-majors, directeurs généraux et centraux , des officiers, sous-officiers, militaires du rang.

Dans une société togolaise en pleine féminisation, les Forces Armées Togolaises ne veulent pas rester en marge de cette dynamique. Le chef de l’Etat, son excellence Faure GNASSINGBE, chef suprême des armées, a exprimé son engagement à promouvoir la femme togolaise. Cette volonté s’est manifestée par l’attribution du portefeuille des armées à une personnalité féminine, mais aussi par la nomination d’un personnel féminin militaire au ministère des sports et des Loisirs.

Remise d’attestation de reconnaissance pour la lutte contre le covid-19.

Elles sont des officiers supérieurs, subalternes, sous-officiers et militaires du rang à servir sous le drapeau, déterminées à s’affirmer plus que jamais. A cet effet, elles ont décidé de  mettre leur savoir-faire au service de la nation. C’est ainsi que dans cette crise de coronavirus, elles sont en première ligne, exerçant comme personnel soignant, et aussi comme garant des statuts liées aux tests sanitaires. Cet engagement à valu des attestations de reconnaissance à certaines d’entre elles qui se sont distinguées à travers leur lutte contre le covid-19. Elles ont mis leur leadership à contribution pour la construction du monde après covid-19 comme l’a voulu les Nations Unies qui ont appelé tous les Etats à garantir une participation pleine et effective des femmes et leur accès aux fonctions de direction dans tous les domaines de la vie. Le thème choisi cette année « Leadership féminin : pour un futur égalitaire dans un monde de la covid-19 » par ONU- FEMMES illustre la volonté de l’organisation à accompagner les femmes dans leur lutte régalienne pour  la revendication de leur droit. Pour marquer l’édition 2021, le personnel militaire féminin a échangé sur  trois thèmes au cours de ce séminaire: sensibilisation du personnel militaire féminin à une participation  pleine et effective au processus de prise de décision au sein des armées, culture de l’excellence dans le métier des armes, sensibilisation sur la problématique des violences basées sur le genre. Car selon le point focal genre des FAT, le  médecin-commandant KENOU Adjovi, la possibilité de voir des femmes accéder aux postes de commandement ou de direction reste une conviction. Et donc seule une affirmation active et pleine à tous les degrés de responsabilités peut leur permettre d’atteindre cet idéal.