SPORT : Clôture des championnats militaires et paramilitaires de PO ET MCO-TIR dame 1ère édition

SPORT : Clôture des championnats militaires et paramilitaires de PO ET MCO-TIR dame 1ère édition

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La cérémonie de clôture du championnat militaire et paramilitaire du parcours d’obstacles (PO) et de marche commando couplé de tir (MCO-TIR) a connu son apothéose le samedi 03 septembre 2022 au Camp du Régiment parachutiste Commando (RPC) de Kara dans la Kozah, avec le sacre du RPC, unité organisatrice qui a remporté trois trophées sur les quatre mis en jeu. Présidée par le colonel TCHAKEBERA Passou, commandant la deuxième région militaire en présence du préfet de la Kozah, le colonel BAKALI Hemou Bawoubadi, des autorités militaires et paramilitaires, politiques, administratives et religieuses, ainsi que des 12 délégations participantes.

Organisée par le Régiment Parachutiste Commando (RPC), la première édition du championnat militaire et paramilitaire de parcours d’obstacle (PO) et de MCO-TIR s’est déroulée à Kara dans le 4e secteur militaire sur les installations sportives du Camp Général AMEYI. Dix unités militaires à savoir : le Régiment Parachutiste Commando (RPC), la Gendarmerie Nationale (GN), le Régiment de Soutien et d’Appui (RSA), le 2ème Régiment d’Infanterie (2ème RI), le 3ème Régiment d’Infanterie (3ème RI), le 1er Bataillon d’Intervention Rapide (1er BIR), le Régiment Blindé de Reconnaissance et d’Appui (RBRA), la Marine Nationale (MN) et le 23ème Bataillon d’Infanterie Motorisée (23ème BIM), le Régiment Commando de la Garde Présidentielle (RCGP) ainsi que deux unités paramilitaires notamment la Police Nationale (PN) et l’Office Togolaise des Recettes (OTR) ont été représentées au cours de cette édition.

Une des équipes ayant pris part au championnat

Quatre trophées ont été mis en jeu dans les disciplines de PO et de MCO-TIR. Durant une semaine, 108 athlètes féminines venant de ces douze unités militaires et paramilitaires se sont affrontées pour savoir qui d’elles pourraient rafler les trophées mis en jeu. A l’issue d’âpres luttes, le RPC a su tirer son épingle du jeu en remportant trois des quatre grands prix. Il est suivi du 1er BIR qui part avec un trophée.

Le Préfet de la Kozah remettant le trophée à l’équipe du RPC

En effet, le soldat de 2ème classe ANI Edoh du RPC a eu la première place au PO individuel avec un temps de 04’04’’79’’’ remportant ainsi la médaille d’or. Elle est suivie par le soldat de 1ère classe WINDJADO M’Moigni du 3ème RI, médaillée de d’argent avec un temps de 04’32’’04’’’ et de la 1ère classe EDJARE Essossinam du RSA qui remporte la médaille de bronze avec un temps de 04’ 49’’53’’’. Le RPC est également médaillé d’or au PO collectif avec un temps de 05’15’’12’’’. La Gendarmerie Nationale arrive deuxième avec un temps de 05’22’’97’’’ tandis que le 3ème RI classée troisième va se contenter de la médaille d’argent avec un temps de 06’00’’01’’’.

Photo des officiels ayant pris part à la cérémonie de clôture

Pour ce qui est de la MCO-TIR, qui s’est effectuée en treillis rangers sur une distance de 06 km avec une charge de 08 kg, un casque lourd sur la tête et une arme à la main, elle s’est terminée par un tir chronométré de deux (02) minutes à balles réelles de dix (10) cartouches sur des cibles. Une fois de plus, le RPC va s’imposé suivi de la GN et du RCGP.
Dans la discipline de Tir, les concurrentes se sont également mesurées individuellement. C’est le sergent BOUKARI Sugl-man du 1er BIR qui s’est montrée plus adroite en remportant la médaille d’or avec 47 points pour 10 impacts, suivie de la caporal-chef TCHANLE Yempabe du RCGP, médaillée d’argent avec 45 points pour 08 impacts. Enfin le gendarme-adjoint TAGBA Marie de la GN totalisera 42 points avec 08 impacts pour se hisser à la troisième place remportant ainsi la médaille de bronze.

Le Commandant du Centre National d’Instruction lors de la remise de trophées

Le président du comité d’organisation, le lieutenant-colonel ALI Bouwakibé dans son mot s’est réjoui du bon déroulement de la compétition. Il a ensuite félicité les différentes concurrentes pour leur comportement exemplaire, leur sens de discipline et leur esprit de fair-play tout le long de la compétition.

L’équipe de la Gendarmerie Nationale

Le colonel TCHAKEBERA, commandant la deuxième région militaire quant à lui, a rendu un vibrant hommage à Son Excellence M. Faure E. GNASSINGBE, Président de la République, chef des armées, grâce à qui ces évènements ont régulièrement lieu. Il a exhorté les athlètes vainqueurs « à maintenir leur performance car les perdantes ne baisseront pas la garde ». Enfin, il a aussi salué l’esprit du fair-play et de cohésion au sein de la gent féminine des forces de défense et de sécurité avant de clôturer solennellement ces 1ers championnats militaires et paramilitaires de parcours d’obstacles (PO) et de marche commando couplé de tir (MCO-TIR).