• Accueil
  • La nation togolaise rend hommage à ses martyrs

La nation togolaise rend hommage à ses martyrs

La nation togolaise rend hommage à ses martyrs

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le peuple togolais a commémoré ce mardi 21 juin 2022 la journée nationale des martyrs. Cette journée, symbole de grand témoignage de profond respect de la nation entière à la mémoire de ses braves filles et fils qui ont fait le sacrifice ultime, a été célébrée sur toute l’étendue du territoire national. A Lomé, c’est le Général de Brigade Damehame YARK, ministre de la sécurité et de la protection civile, qui a procédé au dépôt de gerbe à la place des martyrs, au nom du Président de la République, Chef des Armées. C’était en présence des présidents des institutions, des membres du gouvernement, des députés à l’Assemblée Nationale, des autorités militaires, religieuses et traditionnelles ainsi que de diverses personnalités.

 Le Togo, dans sa marche pour l’accession à la souveraineté internationale a perdu de dignes filles et fils, devenus des héros de la liberté. C’est donc en leur mémoire que le 21 juin est commémoré chaque année, en référence à une vingtaine de nationalistes togolais tués à Pya Hodo au cours d’une manifestation pacifique organisée dans le cadre de la lutte pour l’indépendance.

Vue partielle officiels à la cérémonie

 Le temps fort de la cérémonie a été le dépôt de la gerbe de fleurs sous la stèle des martyrs par le Général de Brigade Damehame YARK, représentant le Chef de l’Etat, son excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE. Sur cette stèle érigée en honneur des martyrs il est écrit : « Ils sont morts pour la nation ». Sonnerie aux morts, exécution de l’hymne national, dans une ambiance de recueillement qui traduit, sans nul doute, l’estime et la considération du peuple pour ses martyrs dont le mérite et la bravoure resteront à jamais gravés dans l’histoire et la mémoire des togolais.

Photo de l’assistance

Au-delà du devoir de mémoire devant l’histoire, cette commémoration est un appel à la nation togolaise à plus de résilience et de synergie d’actions dans le processus de la consolidation des libertés acquises et dans la lutte contre le terrorisme.