Commémoration du 61ème anniversaire de l’indépendance du Togo

Commémoration du 61ème anniversaire de l’indépendance du Togo

Partager sur :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Le peuple togolais a commémoré le 61ème anniversaire de son accession à la souveraineté internationale le 27 Avril 2021. A Lomé, les festivités ont été marquées par un défilé militaire et paramilitaire très sobre dans l’observance des mesures barrières contre la Covid19. Cette parade militaire qui s’est déroulé à la place des fêtes de Lomé II en présence du Président de la République, l’ensemble du gouvernement, les diplomates et plusieurs autorités administratives et militaires.

27 Avril 1960 et 27 Avril 2021, cela fait 61 ans jour pour jour que le Togo a accédé à son indépendance. Les fils et filles du Togo ont célébré ce grand jour sur toute l’étendue du territoire national. Dans la 1ère Région Militaire à Lomé, le défilé a eu lieu à la place des fêtes en présence des membres du gouvernement et plusieurs responsables des services administratifs et militaires. Cette année, du fait du contexte lié à la pandémie du Covid 19, l’évènement était d’une sobriété extrême.

Le Ministre des Armées Madame Essossimna Marguerite GNAKADE

La parade exclusivement militaire et para militaire a connu trois temps forts à savoir, les démonstrations de saut des chuteurs opérationnels du Centre d’Entrainement de Troupes Aéroportées (CETAP) et celles des motards de la Gendarmerie Nationale, le défilé à pied puis le défilé motorisé appuyé de l’escadrille de l’armée de l’air.

défilé motorisé

Au total sept (07) chuteurs chevronnés du Centre d’Entrainement des Troupes Aéroportées largués à plus de 2500 mètres d’altitude par l’hélicoptère MI8 de l’armée de l’air ont fait une infiltration sous voile pour atterrir devant la tribune officielle sous l’acclamation du public. La particularité de cette démonstration des chuteurs a été la prestation u soldat KONDI Nigbéni Julienne premier chuteur de sexe féminin qui a plané avec l’emblème national avant d’atterrir avec précision, à la grande joie des spectateurs qui ont répondu par une ovation.Cela montre encore une fois l’intégration de la gente féminine au sein des diffèrent corps de métiers des Forces Armées Togolaises. La féminisation des forces de défense et de sécurité prend un pourcentage important, ce qui cadre avec l’égalité des sexes dont le Togo fait montre.

Le défilé à pied a été ouvert par le Colonel ADJANA Pékatchao, commandant des troupes avec autorisation du Chef de l’État, Son Excellence M. Faure Essozimna GNASSINGBE,Chefs des Armées. Dans l’ordre des passages on peut citer : la Gendarmerie Nationale, l’armée de l’Air, la Marine Nationale, le Régiment de Soutien et d’Appui, le 1er Régiment d’Infanterie, le 2ème Régiment d’Infanterie, le Régiment Parachutiste Commando, le Régiment Commando de la Garde Présidentielle, le Corps des Sapeurs-Pompiers suivies des écoles et de la réserve opérationnelle. Les unités paramilitaires à savoir la Police Nationale, le Commissariat des Douanes et des Droits Indirects de l’Office Togolais des Recettes (CDDI/OTR), les Eaux et Forêts puis le Corps des Agents de l’Administration Pénitentiaire ont clôturé le défilé à pied. 

soldat KONDI Nigberi Julienne, chuteur opérationnel

Les troupes motorisées ont défilé sous les ordres du Colonel YODI Kpatcha chef de corps du Régiment Blindé de Reconnaissance et d’Appui. Plusieurs engins de l’arsenal équipés d’armes lourdes des différentes unités ont marqué leur passage. On pouvait remarquer entre autre, les scorpions, les Mamba MK7,les Mbombés, les VLRA, les LRM. Les aéronefs tels que le King Air, les Alouettes et le MI-8 ont également décrit plusieurs figures aériennes au-dessus de la place des fêtes. Le défilé a pris fin avec le compte rendu du commandant des troupes à Son Excellence Monsieur le Président de la République qui a par la suite, félicité le commandant des troupes pour la qualité du défilé militaire et paramilitaire ainsi que la bonne tenue des hommes et femmes.

Colonel ADJANA Pékatchao, commandant des troupes